Airbnb simplifie la collecte de la taxe de séjour dans 19 villes en France

À partir du 1er Août 2016, Airbnb collectera automatiquement la taxe de séjour au nom des hôtes quand les voyageurs feront une réservation dans les villes suivantes :

  • Ajaccio
  • Annecy
  • Antibes
  • Avignon
  • Biarritz
  • Bordeaux
  • Cannes
  • La Rochelle
  • Lille
  • Lyon
  • Marseille
  • Montpellier
  • Nantes
  • Nice
  • Saint-Malo
  • Strasbourg
  • Toulouse

Airbnb simplifie désormais la collecte de la taxe de séjour pour les hôtes dans 19 villes à travers la France. 18 nouvelles villes s’ajoutent donc à Chamonix-Mont-Blanc et Paris, où Airbnb a commencé à collecter l’an dernier. Au total, ces 19 villes accueillent plus de 50% des voyageurs Airbnb qui ont séjourné en France l’an dernier.

Map-taxes-FR

Entre le 1er octobre et le 31 décembre 2015, Airbnb a collecté et reversé 1,2 million d’euros de taxe de séjour à la Ville de Paris, et les cinq mois de collecte à Chamonix-Mont-Blanc en 2015 ont permis de reverser 40 000€ à la commune.

Les voyageurs Airbnb étaient déjà soumis à la taxe de séjour en France, mais le processus actuel exige des hôtes de percevoir la taxe auprès de chaque voyageur et de la reverser directement à sa municipalité. L’an dernier, la France a adopté de nouvelles règles permettant aux plateformes telles que Airbnb de prendre en charge ces démarches administratives pour le compte des hôtes.

Nous sommes ravis de continuer à déployer cette approche entièrement automatisée et simplifiée pour davantage d’hôtes à travers la France”, déclare Nicolas Ferrary, Directeur France d’Airbnb. « Plus de la moitié des voyageurs Airbnb qui se sont rendus en France l’année dernière ont séjourné dans l’une de ces villes. En travaillant en étroite collaboration avec les autorités françaises, nous sommes en mesure de déployer la simplification de la taxe de séjour, et d’assurer ainsi que ces villes reçoivent davantage de retombées économiques de la part de notre communauté pour développer le tourisme dans leurs territoires.

Pour les réservations effectuées à partir du 1er Août 2016 dans l’une de ces villes, une nouvelle ligne spécifique à la taxe de séjour sera affichée. Le montant comprend la taxe de séjour fixée par la ville et la taxe départementale lorsqu’elle est appliquée. La taxe sera ajoutée au montant total payé par les voyageurs et sera reversée directement aux mairies par Airbnb. Les hôtes n’auront plus à collecter la taxe de séjour lors de chaque réservation individuelle ni à la reverser eux-mêmes. Les hôtes des villes concernées recevront de plus amples informations sur la collecte début juillet.

Il y a des hôtes Airbnb dans plus de 17 000 communes en France. Après avoir étendu la collecte à 19 villes cet été, Airbnb déploiera la collecte de la taxe de séjour à davantage de villes à partir de 2017, lorsque l’administration française aura constitué un fichier permettant d’identifier les communes et les taux applicables. Cela contribuera encore davantage à disperser les bénéfices du tourisme dans les territoires.

Depuis le premier accord de collecte de ce type en 2014, Airbnb a recueilli plus de 175 millions de dollars de taxes de séjour dans 220 juridictions dans le monde. Dans certaines villes, ces recettes fiscales constituent une source importante de nouveaux revenus, et qui ne fait que croître à mesure que la communauté Airbnb continue de grandir.